L’Ouest France du 11 mai 2016 : Tournoi de football : J – 3 avant le coup d’envoi

dirinon.tournoi-de-football-j-3-avant-le-coup-denvoiIl réunit près de 8 000 spectateurs et des équipes des cinq continents. Les bénévoles sont à pied d’oeuvre pour tout installer et régler les derniers détails.

À quelques jours du coup d’envoi du tournoi international de football de Dirinon qui devrait accueillir 7 000 à 8 000 spectateurs, les préparatifs s’intensifient et les bénévoles se multiplient sur le terrain ou en coulisses.
Hier, certains d’entre eux se sont retrouvés pour monter les deux tribunes (l’une de 580 places et la seconde de 210 places), trier les panneaux de présentation de chaque équipe, vérifier et éventuellement corriger les tableaux de qualification, s’assurer une dernière fois de tous les détails logistiques ou administratifs.
Plus de 1 000 footballeursLe président René Le Moigne assure que « rien ne doit être laissé au hasard. Ce sont ces détails qui permettent de qualifier le tournoi de Dirinon comme l’un des plus importants tournois de jeunes footballeurs ».Pour cela, plus de 450 bénévoles s’activent sans réserve avec l’aide des 140 partenaires pour le soutien logistique ou le mécénat.
Mélanie Kermarrec, quant à elle, assure la réception des délégations et doit héberger les quarante équipes dans quatre cents familles d’accueil dans le Nord-Finistère.
Si la particularité du Finistère, terre de football par excellence, est de proposer de nombreux grands tournois, la spécificité de celui de Dirinon est de l’organiser sur un seul site, assurant ainsi une ambiance formidable autour des terrains.
Quatre-vingt-seize équipes sont engagées dans les trois catégories : quarante équipes en U13 et en U11 et seize équipes en U13 féminines (1). C’est d’ailleurs la première fois qu’un tournoi féminin est organisé à Dirinon.
Liverpool, l’AS Roma…Le plateau est composé pour la moitié d’équipes locales (dont tous les clubs de la communauté de communes de Landerneau-Daoulas) et pour l’autre moitié de grands clubs français et étrangers. C’est ainsi que l’organisateur a vu la signature de Liverpool, l’AS Roma, La Real Societad et Benfica pour les clubs étrangers ; et Lyon, Marseille, Monaco, Angers pour la ligue 1. Sans oublier les Bretons : Rennes, Nantes, Guigamp, Brest, Vannes…
Quelques clubs canadiens, brésiliens, roumains, belges, malgaches… s’ajoutent à ce tableau et ne déparent nullement. La plupart des continents sont ainsi représentés et permettent au tournoi un formidable mélange de cultures. Cette année, Romain Thomas, joueur de ligue 1 à Angers, sera le parrain du tournoi.
Samedi 14 et dimanche 15 mai, au stade de Dirinon. Samedi, défilé des délégations à 9 h, début des rencontres à 11 h 20. Dimanche, finales à partir de 17 h, puis remise des récompenses.
Jeudi 12, l’après-midi, un plateau multisport réunira les deux écoles primaires de Dirinon et les équipes de foot déjà présentes.
(1) U13, par exemple, signifie moins de 13 ans. On utilise ces termes pour définir l’âge des jeunes joueurs.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *