Plateau royal en juin

La 23e édition du Tournoi international aura lieu les 3 et 4 juin. Le tirage au sort, samedi matin, a livré des affiches insolites. Quinze pays, de quatre continents, fouleront les pelouses du complexe Olivier-Kerdraon.

Affiches.
Le tirage au sort a réservé de belles affiches. Chez les U11, on assistera, par exemple, à Marseille-Saint-Divy ; Saint-Etienne-Plounéventer ; Loperhet-Nantes ; Lyon-Stade landernéen et Atlético Madrid-Sizun. En U13, il y aura des confrontations entre Monaco et Plounéventer, Sao-Paulo-La Roche-Maurice ou encore Pencran-Concarneau. Féminines.
Dirinon aime le football féminin et seize équipes de U13 seront pésentes. Le plateau sera de qualité avec l’Olympique Lyonnais, l’EA Guingamp, le FC Nantes, le Stade Brestois, le Stade Malherbe Caen, Lille Olympique, etc. En face, l’AS Dirinon, l’ES Lampaulaise, Lesneven, Plougonven et Breteil tenteront de créer de belles surprises. Solidarité Madagascar.

Une équipe malgache portera le maillot de l’association Zatovo. Les jeunes se préparent activement sur et hors du terrain. Les dirigeants, eux, ont entrepris les démarches administratives et ont déjà hâte d’entreprendre le long voyage vers la Bretagne. Son financement se fait par l’intermédiaire de l’association Zatovo qui propose, samedi, un repas de solidarité. Il s’agira d’un plat à emporter uniquement mais ceux qui le souhaiteront pourront rester le manger à la salle de Dirinon. Réservations au 06.60.89.87.48. L’invité de marque.
Deux ans après la venue du FC Barcelone, cette fois, c’est un autre « grand d’Espagne », l’Atlético Madrid, qui envoie son équipe de U11. « Nous avons décroché leur venue avec notre réseau constitué autour des équipes déjà venues à Dirinon », a expliqué Jean-François Kerdraon, vice-président du tournoi. Aujourd’hui des pros.
Si elle existait, elle aurait vraiment très belle allure l’équipe composée des joueurs passés par les terrains de Dirinon et aujourd’hui devenus des professionnels dans les plus grands clubs français, mais aussi européens. Pour n’en citer qu’une partie : Hervé Bazille, Kingley Coman, Alex Iwobi, Tiémoué Bakayoko, Rayan Frikeche, Morgan Schneiderlin, Romain Thomas, Yoan Cardinale, etc. Les vainqueurs en titre.
Garderont-ils leurs titres ou seront-ils détrônés ? Les lauréats 2016, le Vannes OC en U11, le Stade Brestois en U13 et Lyon chez les féminines, ne manqueront pas de défendre leurs couleurs.