La belle aventure de jeunes Philippins

C’est la première fois que le Gawad Kalinga FC, des Philippines, participe à un tournoi en Europe. Ses neuf garçons et trois filles de moins de 13 ans vivent une belle aventure grâce au football et une organisation non gouvernementale.

Une courte défaite, 1-0, contre l’équipe 2 de Dirinon, un peu de déception mais qu’importe, au fond ? Les jeunes moins de 13 ans de Manille, la capitale des Philippines, ne sont pas venus au tournoi pour remporter le trophée. Mais pour se construire en tant que futurs adultes. Le tournoi de Dirinon n’est pas habitué à recevoir des équipes asiatiques. C’est une organisation non gouvernementale ? Gawad Kalinga (« prendre soin », en philippin) ? de lutte contre la pauvreté, qui a envoyé les neuf garçons, trois filles et cinq adultes, pour quatre semaines sur le vieux continent. Une première pour eux, pour le club. Demain, ils joueront à Bégard (22). Au programme également : l’Espagne, la Suisse, Lyon, Marseille et Paris.

Issus de familles très pauvres

« Je ne suis pas sûr qu’ils réalisent pour le moment », expliquaient hier, au sortir d’un match, le Suisse Thomas Pfyl, entraîneur, et l’organisateur philippin Kevin Goco. « Nous avons de très bons retours de leurs familles d’accueil ici et, pour nous, leur comportement est essentiel.

Ils ont été sélectionnés parmi les jeunes des 14 équipes de football, sur les 2.500 villages créés par l’ONG. Ils viennent de familles du bas de la pyramide, très pauvres. Ils ont été choisis pour leur comportement et leur leadership », sans oublier leur goût pour le football, dans un pays où le sport roi est le basket. L’association créée par Tony Meloto aiderait environ un million de personnes. Elle a obtenu le prix Ramon Magsaysay, en 2007. Attribué par la fondation Rockfeller Brothers, il est parfois considéré comme l’équivalent d’un Nobel asiatique.

« Ils adorent la nourriture, les maisons… »

Le décalage n’est pas qu’horaire, pour ces enfants. Les jeunes Philippins trouvent qu’ici, « c’est fantastique. Tout est organisé, discipliné. C’est une très bonne expérience pour eux, continuent leurs responsables. Et ils adorent la nourriture, les maisons… ». Des donateurs, des étudiants (comme Philippe-Alexandre Vanhoye, originaire de la région lilloise, présent au tournoi) aident à la réussite de cette opération. Air-France KLM est partenaire et permet ainsi à la délégation de voyager et de découvrir d’autres réalités dans le monde, de construire leur personnalité et leur avenir.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *