Des habitués et une nouveauté

Le tournoi de Dirinon 2017 a mis du temps à livrer son verdict, mais la cuvée a été de très bonne qualité et Strasbourg a remporté la compétition en U13 et s’adjuge son 7e trophée dirinonais. Saint-Etienne s’impose pour la première fois en U11, alors que les Lorientaises s’offrent le tournoi féminin. Pour la dernière année d’existence du tournoi U13, Strasbourg a impressionné du début à la fin. Les Alsaciens ont dominé la compétition et, en finale, ont logiquement pris le dessus sur Monaco, vainqueur en 2015. Il a fallu attendre la toute dernière tentative de la séance de tirs au but pour voir le portier strasbourgeois repousser la tentative monégasque mais, bien que poussif, le succès est mérité. Dans cette catégorie, il faut signaler la superbe performance du Groupement Jeunes Haut-Léon, qui s’est hissé en demi-finale et a donné beaucoup de fil à retordre à Monaco. Loudéac a aussi fait un beau parcours mais s’arrête en quart de finale.

Saint-Etienne première !

Depuis samedi, on parlait beaucoup du Benfica Lisbonne et de Rennes chez les U11. Les Marseillais se sont chargés de les écarter tour à tour. De son côté, Nantes a sorti l’autre sensation, l’AS Roma, avant de tomber face à Saint-Etienne, qui n’a rien laissé au hasard. La confrontation entre l’OM et l’ASSE a rapidement tourné à l’avantage des Verts. Un coup franc et une talonnade ont plié les débats en cinq minutes. Les Phocéens sont pourtant revenus dans le match et ont relancé les débats en revenant à 2-1, juste après le repos. Ils auraient même pu décrocher les tirs au but sur le gong, mais le ciseau de l’attaquant marseillais a manqué le cadre pour quelques centimètres. Les supporters stéphanois pouvaient se lâcher, l’ASSE a inscrit son nom au palmarès de Dirinon. Lorient, quant à lui, s’est offert un cinquième trophée en écrasant la concurrence dans le tournoi féminin. Les Morbihannaises ont fait montre de leur supériorité jusqu’en finale, où leur qualité de frappe a eu raison des Nantaises.
M. G.