Saïd, un doublé rennais

Attaquant au Stade Rennais (22 ans, 4 buts en Ligue 1 cette saison), Wesley Saïd n’oubliera jamais le tournoi de Dirinon. Unique buteur en finale face à l’OM le jeune Parisien avait validé son essai à Rennes par son doublé.

En 23 ans, le tournoi de Dirinon en a vu défiler des joueurs de tous les niveaux. Wesley Saïd fait partie de ces joueurs qui ont connu leurs premiers grands frissons de footballeur à Dirinon avant de devenir professionnel. Quand on demande à Wesley Saïd s’il se souvient de son tournoi de Dirinon, il répond sans hésiter : « Oh oui, c’était en 2005 avec Rennes, on avait gagné 2-0 en finale contre Marseille, j’avais marqué les deux buts. Ce tournoi a une place particulière dans ma mémoire, il fait partie de mes meilleurs souvenirs. Aujourd’hui encore, il m’arrive d’en reparler ».

 Dirinon lui a permis de signer à Rennes !

L’attaquant, qui n’a quasiment connu que le Stade Rennais en seniors avec deux prêts à Laval et Dijon, doit même sa signature à la Piverdière à sa prestation sur les pelouses dirinonaises : « Je venais de la région parisienne (Noisy-le-Grand). J’étais à l’essai et, à la fin de la finale, tout le monde m’avait félicité, j’avais porté le drapeau de la Bretagne ! » Adopté immédiatement par les Bretons, il a encore des souvenirs précis : « Je me souviens bien de la finale, le ballon était arrivé en parachute et puis on jouait devant une grande tribune. Quand on est gamin, c’est extraordinaire de voir ça ». De cette équipe rennaise en U11, il est le joueur qui a connu le plus beau devenir de footballeur. Son ami Séga Coulibaly, toujours rennais et de retour d’un prêt à Sedan, faisait partie de cette équipe tout comme Justin Gru, qui n’a pas signé pro à l’issue de la saison actuelle. De son côté, Wesley Saïd pourrait revenir sur le terrain de ses exploits : « Je serai vraiment heureux de revenir à Dirinon pour suivre le tournoi en spectateur car je sais tout ce que ça peut représenter pour les gamins sur le terrain ». D’ailleurs, ce week-end à Dirinon, des centaines de joueurs seront déjà prêts à prendre la relève de leurs illustres prédécesseurs que sont Wesley Saïd, Kingsley Coman ou Morgan Schneiderlin.