Les Haïtiens en terrain hospitalier

article du 23 mai

Prônant la citoyenneté, le respect de l’arbitre, de l’environnement, autant que le beau jeu, le CS Saint-Louis évoluera en terrain avenant, ce week-end, à Dirinon. Les jeunes Haïtiens et leurs dirigeants ont déjà gagné l’amitié de Saint-Julien.

Treize heures d’avions suivies de cinq heures de train. Ça marque forcément les organismes. Mais le jet-lag, la fatigue n’entament en rien la sensation de beau rêve éveillé que vivent les douze enfants de quartiers défavorisés de Port-au-Prince porteurs du maillot de foot du club sportif de Saint-Louis, le week-end prochain, au tournoi international U11 de Dirinon. « C’est la première fois de leur vie qu’ils quittent Haïti », confirme Evans Lescouflair, ex ministre des sports devenu président d’un club pas comme les autres.

Droits et devoirs du footballeur citoyen

« Nous participons au programme foot et citoyenneté. Il forme des éducateurs sportifs capables d’entraîner les jeunes mais aussi de leur inculquer les notions de droits, de devoirs, de respect des décisions de l’arbitre. Cela s’adapte avec la loi. Dans leurs causeries quotidiennes d’avant entraînement, les éducateurs sensibilisent aussi à l’environnement. Au fait, par exemple, qu’il ne faut pas jeter de déchets sur un terrain ». En la matière, le tournoi de Dirinon est précurseur. Dans les buvettes du stade Kerdraon, les gobelets consignés réutilisables ont remplacé depuis longtemps les modèles jetables. L’encouragement aux échanges culturels internationaux représente une autre marque de fabrique.Les petits footeux et les sept adultes accompagnateurs de Saint-Louis ne se sentiront donc pas complètement déboussolés.

Saint-Julien tisse des liens

D’autant moins qu’un « ambassadeur » du club de Dirinon leur a très favorablement préparé le terrain (lire ci-dessous) et que Saint-Julien jouera à fond le jeu de l’hospitalité. « Six familles de l’école accueillent les jeunes à leur domicile pendant toute la semaine. C’est la première fois que nous proposons notre concours au tournoi », se réjouit Jacques Marzin. Les élèves de l’école catholique ont exprimé un même fort enthousiasme, mardi matin, en réservant un accueil chaleureux à la délégation caribéenne.

Rencontre avec les Malgaches

Ils feront plus ample connaissance à la faveur des temps partagés en classe, à la cantine, dans les foyers hôtes. Sans sécher le foot, but de leur venue. Ce mercredi, ils visitent le centre d’entraînement du Stade brestois et chaque après-midi réserve une part à l’entraînement. Sélectionnés parmi des centaines d’autres gamins, les U11 du CS Saint-Louis ne viennent pas seulement faire de la figuration. Ni leurs homologues malgaches de Zatovo que Saint-Julien accueillera aussi, lundi, dans une réjouissante rencontre internationale. Une sorte de prolongation après une semaine d’enrichissement culturel mutuel et deux jours de foot sans barrière.