12/02/19 : Le retour d’Arsenal

Après quatre années d’absence, le club anglais d’Arsenal marquera son retour dans la catégorie U11 garçons au tournoi international de Dirinon, les 8 et 9 juin prochain. Une 25e édition dont les plateaux, tant chez les gars que chez les filles (U13), s’annoncent plutôt canons.

Fidèles de la compétition et locomotive de l’affiche du Tournoi international de Dirinon, les Anglais d’Arsenal ont souvent dynamité les défenses et mitraillé les buts adverses au fil de leurs retours d’année en année sur les terrains du complexe Olivier-Kerdraon. Avec dans leurs rangs des petites gâchettes du ballon rond, dont un certain Jack Wilshere devenu fameux artilleur, plus grand, dans les rangs de l’équipe de Premier league du club londonien. Des gamins emmenés par l’attachant Roy Massey dont le départ à la retraite, en 2015, a mis entre parenthèses la venue du club à Dirinon.
Mais après quatre années durant lesquelles les bénévoles du tournoi n’ont jamais lâché le (gros) morceau, voilà les petits londoniens et leurs dirigeants de retour au tournoi. « Ils doivent venir visiter les installations prochainement », indique René Le Moigne, le président du tournoi.

West Ham dans le viseur

« Le club s’est considérablement professionnalisé. Même s’agissant de la participation de ses équipes jeunes aux tournois », glisse Jean-François Kerdraon, responsable du plateau. Mais il ne réclame pas encore de cachets. Les frais consentis à l’engagement des clubs pros par le tournoi concernent toujours exclusivement les frais de déplacements et d’hébergements. Ce qui fait déjà une somme pour l’association sportive de Dirinon.

Parmi ces gros bénéficiaires du traitement particulier, eu égard à leur prestige et à leur attractivité, attendus les 8 et 9 juin au tournoi, citons la Roma, qui remet en jeu son titre de 2018 et Benfica, comme certains. « West Ham devrait sûrement revenir aussi. Et nous gardons une place pour un troisième club londonien de Premier league que nous pistons », signale Jean-François Kerdraon.

Dubaï club de France !

Aux côtés de ces têtes d’affiche, le tournoi, international, se plaît encore à parsemer son plateau d’ingrédients exotiques. 16 pays, quatre continents compteront des représentants. Les Brésiliens de São Paulo, les Réunionnais et les Haïtiens refouleront les pelouses dirinonaises après une ou deux éditions d’absence. Présents l’an dernier, les Chinois de Chengdu feront de nouveau sensation cette année.

La nouveauté géographique la plus notable viendra de Dubaï : « Ce sera la première fois que nous accueillerons une équipe des Émirats arabes unis », se réjouit René Le Moigne. Un club dont le nom ne s’inscrit pas complètement dans la toponymie de la pétromonarchie : « Il s’appelle Club de France. Il a été monté par des Français ».

Charme féminin

Le contact d’un éducateur du FC Nantes a fait le lien. Soulignant une fois encore l’épaisseur du carnet d’adresses du tournoi mais aussi le gage de sérieux qu’il diffuse à travers la planète foot depuis tant d’années.

Sans concession à ce qui fait son charme originel : l’invitation des clubs du territoire à vivre l’expérience inoubliable d’un match contre un ténor (la Ligue 1 française sera encore bien représentée), un soin au développement durable, à la création de liens amicaux et solidaires sans frontières, 450 bénévoles hospitaliers et efficaces mobilisés sur le week-end et une valorisation remarquable du foot féminin. Le tournoi attend d’ailleurs de jolis noms (Lille, Montpellier, Nantes, Paris FC…) parmi les 24 clubs du plateau des U13F.

À noter
25e édition du tournoi international de foot de Dirinon. 96 équipes U11 et U13F en lice sur les terrains du complexe Olivier-Kerdraon, les 8 et 9 juin.

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *