08/06/19: Tournoi international U11 de Dirinon. La Roma est là, plus Arsenal…

La première journée du tournoi international U11 de Dirinon, qui porte bien son nom, a tenu ses promesses. Les grands clubs seront au rendez-vous du « tournoi des champions », dimanche, en compagnie de belles surprises étrangères et bretonnes. Mais sans Arsenal…
Tous les favoris, tous les attendus seront au rendez-vous, ce dimanche au tournoi international U11 de Dirinon. Brest, Lorient et Guingamp, Nantes, Marseille et Monaco, mais aussi les grandes équipes étrangères, la Roma, West Ham ou Benfica Lisbonne intègrent, après la première journée samedi, le « tournoi des champions » réservé aux premiers et deuxièmes de poules.
Ils y croiseront de belles satisfactions bretonnes (Landerneau FC, Servel-Lannion, Dinan-Léhon, Plougastel, Plabennec, Plouzané…) et quelques curiosités étrangères (les Estoniens de Tallinn, les Chinois de Chengdu) mais pas Arsenal, qui a été évincé par Plouzané et Franconville dans le groupe I !
Le samedi « de brassage » est certes hétérogène mais elle offre des affiches atypiques, à l’image d’un groupe F composé de la Roma, Chengdu, les Belges du RFC Seraing et les locaux du Relecq, FA La Rade et le Stade Landernéen.
« C’est un tournoi très convivial », apprécient Anthony et Dominique. Les éducateurs lorientais sont satisfaits : « On est très contents, ça joue bien. On donne quelques repères dans le jeu, sur l’occupation de l’espace, après on les laisse être créatifs. On leur demande de garder leur fraîcheur ».

Double roulette et gardien géant

Le public a admiré la double roulette du milieu lorientais, un mini-Axel Witsel. Il a goûté l’aisance technique du numéro 6 guingampais, récupéré à son papa, un certain Coco Michel, il a frotté ses yeux devant le bon mètre 75 du gardien portugais… qui n’a pas inhibé les séduisants « petits » Brestois. « Je pense qu’on était meilleur que Benfica, mais on est récompensés par l’égalisation à la dernière seconde, apprécie Vincent, l’entraîneur breton, qui aime ce tournoi. Le plateau est de qualité. »
La Roma, tenante du titre, a séduit, saupoudrant ses cinq victoires d’un zeste de vice à l’italienne juste ce qu’il faut. Rennes a marqué 21 buts, contre aucun encaissé !
Les compteurs sont remis à zéro dimanche. Pour les féminines aussi, dont les favoris U13 se nomment Montpellier, Lille, Brest et Guingamp, sortis vainqueurs de poule. Chacune à leur niveau, les 96 équipes du tournoi auront encore quelque chose à jouer.