Catégorie : les coachs : questions-réponses

Claude André ; Zatovo U11 (Madagascar)

Une nouvelle fois cette année, l’équipe de Zatovo va accomplir son objectif d’emmener dix jeunes malgaches jusqu’à Dirinon, une véritable chance pour eux de jouer au tournoi et participer à cette grande fête.

Le tournoi de Dirinon approche à grand pas. Que représente ce tournoi pour les joueurs et la délégation malgache ?

– L’équipe de Zatovo est composée d’enfants du nord de Madagascar. Ils jouent au football dans les quartiers, sur la plage ou dans des équipes qui existent depuis la création de Zatovo. Il n’y a pas de match à Madagascar pour les enfants. Ils participent au tournoi de Zatovo en juillet et 10 joueurs viennent à Dirinon l’année suivante. On peut dire que leur venue à Dirinon sera pour beaucoup, le voyage de leur vie, les matchs de leur vie, un des grands souvenirs de leur vie. Ils sont venus 12 fois, il faut que cela marche pour la treizième session. C’est grâce aux repas malgache, qui nous permettent de financer les billets d’avion, le taxi brousse, les passeports.

Avez-vous un petit mot à adresser aux bénévoles du tournoi ?

– Oui, les bénévoles de Zatovo sont ravis de constater chaque année l’enthousiasme et le plaisir des bénévoles du tournoi de croiser les petits malgaches sur les différents terrains de Dirinon.

Didier SOUBIGOU ; AS Sizun – le Tréhou U11

Dirigeant depuis de nombreuses années à l’As Sizun-Le Tréhou et soutient inconditionnel à notre notre tournoi de Dirinon

Le tournoi de Dirinon approche à grand pas. Que représente ce tournoi pour vos joueurs et votre club ?
– Pour les jeunes joueurs, pour les dirigeants, c’est l ‘un des 2 derniers moments phares de la saison avec notre tournoi du 1er mai, car il mobilise certaines forces vives du club. C’est devenu au fil des années, un week-end à ne pas manquer, pour le foot, mais surtout pour les échanges, le partage avec des gens du monde entier.

Qu’appréciez vous particulièrement dans ce tournoi ?
– C’est l’esprit fête, au sens primaire du mot, que ce soit le rassemblement, le partage, sans la différence d’idée, de culture, de religieux, de couleur dans un espace boisé, autour de belles pelouses, dans la fumée des grillades au-dessus de l ‘interminable buvette, qui fait face au magnifique Gwen a Du. Bien sûr, tout ça c’est grâce au foot car au milieu il y a des matchs, des joies, des déçus, des buts…

Quels sont vos objectifs, qu’ils soient sportifs ou non ?
– Pour notre club, les objectifs n’ont jamais été sportifs. D’abord c’est d’avoir le privilège d’être invité, d’être club hébergeant (de bien relever cette mission). On souhaite bien sûr que les petits « verts » fassent du mieux possible, mais surtout profitent de ce moment privilégié de rencontres humaines grâce au sport et au foot… Le vrai foot, celui ou l’on respecte l’adversaire, l’arbitre, celui ou le public est heureux de regarder, d’encourager son équipe, réconforter le perdant et d’acclamer le gagnant, sans haine ou animosité !

Avez vous un mot à adresser aux bénévoles et aux participants du tournoi ?
Le vrai foot international est joué tous les ans au TID et ça vaut toutes les soirées foot de la TV… Les supporters de l’OM sont à la même buvette que ceux de l’OL, ou font la queue aux crêpes avant des anglais, allemand.

 

Rénald LEVIEVRE ; FC Trégor U11

Ce n’est pas une nouveauté pour le FC Trégor mais la motivation et la détermination de bien faire durant ces deux jours de tournoi reste toujours aussi forte chez les jeunes trégorois, aux dires de Rénal Levievre leur entraîneur.

Le tournoi de Dirinon approche à grand pas. Que représente ce tournoi pour vos joueurs et votre club ?

– Quand on a 10 ans, on a des rêves pleins la tête. Pour nos U13 en 2017 et nos U11 cette année, Dirinon c’est un week-end qui concentre tout ce qu’ils attendent : partir 2 jours, dormir en familles et se retrouver entre copains pour jouer au foot. Avant les rencontres District, je leur glisse souvent que je donnerais tout pour avoir leur âge et revivre ces moments-là. Je crois bien qu’ils vont une nouvelle fois ce discours le 26 mai… Lorsque nous avons créé le Trégor FC, d’abord sous la forme d’un Groupement Jeunes en 2012, nous avons entamé une démarche de consultation auprès des familles, des jeunes, des encadrants, pour retenir le leitmotiv qui donnerait la dynamique et le cadre de notre projet. « Grandir ensemble », voilà ce qui animait notre GJ avant qu’il ne devienne un club à part entière en 2016. Très rapidement, nous nous sommes rapprochés des clubs organisateurs de tournoi afin de mettre en place un partenariat autour de nos événements. L’AS Dirinon participera pour la 3ème fois aux Etoiles du Trégor, rassemblement U9. Votre club a parfaitement joué le jeu en nous ouvrant ses portes. C’est loin d’être le cas avec les autres tournois bretons. Un grand merci et beaucoup de respect pour cela.

Qu’appréciez vous particulièrement dans ce tournoi ?

– Tout ! L’ambiance, le plateau exceptionnel bien entendu, l’extra-sportif avec l’accueil d’équipes étrangères et les projets soutenus… Je n’aime pas parler d’institution, cela revêt un côté poussiéreux dans l’esprit des gens. Pour moi Dirinon, c’est le top des tournois bretons. Votre force c’est de toujours vous remettre en question et d’apporter des nouveautés chaque année. L’ouverture à un tournoi U13Féminin, le choix de vous concentrer sur la catégorie U11 seulement en sont de parfaits exemples. La carte de la qualité vous permet de maintenir l’exigence qui a fait votre succès. Dans ce genre de tournois, il n’est pourtant pas compliqué de doubler ou tripler le nombre d’équipes au regard des candidatures et d’en faire des machines à cash…

Quels sont vos objectifs, qu’ils soient sportifs ou non ?

– Gagner le plateau U11 (rires). Non, sérieusement, prendre un maximum de plaisir et faire marcher la machine à souvenirs à plein régime. Nous avons un groupe de U11 hyper sympa cette année. Je suis content qu’ils soient récompensés de leur investissement. Avoir 10 ans, faire son sac de foot 3 fois par semaine, venir s’entraîner après l’école parfois dans le froid ou sous la pluie… Nos jeunes font des efforts considérables toute l’année. Dirinon ce sera leur cadeau de fin de saison !

Avez vous un mot à adresser aux bénévoles et aux participants du tournoi ?

– En tant qu’organisateurs des Etoiles du Trégor, nous savons que parfois le bénévolat est pesant, ingrat même. N’oubliez pas, du responsable du tournoi au bénévole qui passera 2 heures sur le parking, que vous participez à un événement extraordinaire qui donne du rêve aux gamins. Croisez du regard un jeune en chambre d’appel qui s’apprête à rencontrer Liverpool et vous serez regonflés pour les 5 prochaines années !

Bastien FOURAGE ; En Avant de Guingamp U13 Féminines

Une nouvelle fois, l’En Avant de Guingamp sera de la partie en présentant une équipe dans la catégorie féminine U13. L’équipe amenée par Bastien Fourage aura l’occasion de nous démontrer toutes les qualités de la formation guingampaise.

Avez-vous participé à d’autres tournois internationaux cette année ?
– Oui nous participerons également au mondial de Plomelin (du 10 au 13 Mai) ainsi qu’au tournoi de Guerlédan les 9 et 10 Juin. Un gros programme en somme !

Comment pourrais-tu qualifier le tournoi de Dirinon, que vous soyez déjà venu ou non ?
– Grande première pour moi à Dirinon, même si le club est un habitué de ce tournoi. Il fait parti des tournois féminins les plus intéressants notamment grâce à son plateau très relevé et surtout très varié, avec des équipes qu’on rencontre moins souvent. C’est vraiment l’un des tournois de référence pour la catégorie U13 !

Sens-tu une motivation particulière de ton club et de tes joueurs à l’approche du tournoi ?
– Bien sûr l’ensemble du travail réalisé toute la saison sera « testé » lors des tournois de fin de saison. Si on insiste sur l’aspect formation tout au long de la saison, les tournois de fin de saison comme Dirinon permettent d’apporter une touche de compétition très importante et très motivante pour les joueuses. Ces tournois viennent vraiment récompenser les filles de leurs efforts pendant toute l’année.

Pour finir, as tu un message ou un petit mot pour les bénévoles et familles d’accueil de Dirinon et les communes voisines ?
– Les bénévoles et les personnes volontaires pour accueillir des joueurs/joueuses sont vraiment très importants pour le bon déroulement des tournois. Si le tournoi de Dirinon est aussi réputé c’est en grande partie grâce à toutes les personnes qui donnent de leur temps pour préparer et organiser le tournoi, pour accueillir les équipes et permettre le bon déroulement du plateau. Un grand merci à eux !

 

Interview de Cédric Briche : FC Bangkok U11 (Thaïlande)

Avez-vous participé à d’autres tournois internationaux cette année ?
– Cette saison pas encore. Nous serons à Singapour 3 semaines avant de venir en Bretagne pour le plus gros tournoi d’Asie du Sud Est. La saison passée, nous avons participé à deux tournois en France (Guipry Messac et Rhodia) ainsi que déjà celui de Singapour.

Si vous êtes déjà venu à celui de Dirinon ou non, comment pourrais-tu qualifier celui-ci ?
– Nous ne sommes jamais venus à Dirinon mais j’en ai tellement entendu parler en bien que nous avons hâte de découvrir cela.

Sens-tu une motivation particulière de ton club et de tes joueurs à l’approche du tournoi ?
– La motivation et l’enthousiasme sont énormes, pour les enfants c’est l’événement de l’année… Certains vont sortir de Thaïlande pour la première fois…

Pour finir, as tu un message ou un petit mot pour les bénévoles et familles d’accueil de Dirinon et les communes voisines ?
– En tant qu’ancien responsable de l’organisation de la Rhodia Cup U10, je sais que la réussite d’un événement d’une telle ampleur est impossible sans eux. Je les félicite et remercie déjà pour leur dévouement et leur travail colossal.